images livre
DESCRIPTION

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
tl_files/LA LAUZE OUVRAGES/ETUDES ET ESSAIS/1-etudescritiques.jpg

ETUDE CRITIQUE SUR LE CHRISTIANISME 
Textes : Eugène Le Roy
?Le romancier Eugène Le Roy est né en 1836 à l’ombre du château d’Hautefort (Dordogne). Il a vécu durant presque toute sa vie en Périgord, où il fut percepteur. Fervent républicain, libre-penseur intransigeant et 
véritable chantre de l’anticléricalisme, c’est en toute logique qu’il a rejoint, en 1878, la Franc-Maçonnerie. 
Défenseur, dans ses ouvrages, des plus humbles et rêvant d’une société laïque idéalisée, il a publié de nombreux romans, dont « Le Moulin du Frau », « L’Ennemi de la mort » et surtout le célèbre « Jacquou le Croquant ». La retraite venue, il s’est retiré à Montignac (Dordogne), où il est mort en mai 1907. Durant les quinze dernières années de sa vie il a rédigé ces « Etudes critiques sur le Christianisme », enfin éditées, puisque, jusqu’à ce jour, ce manuscrit de 1086 pages, véritable testament philosophique et politique de l’écrivain, était resté inédit. Cet important travail éclaire d’un jour nouveau la genèse des idées de cet auteur, qui sont presque toujours comme l’épiphénomène de sa propre sensibilité. Ce texte, publié à l’occasion du centième anniversaire de sa mort, est précédé des contributions de Guy Penaud, de Richard Bordes et du docteur Jean Page, qui éclairent dans quelles circonstances personnelles, politiques ou maçonniques cette œuvre a été pensée et écrite.
Format : 17x24 cm– Nombre de pages : 640– Reliure : relié toile + jaquette
Parution : 2007
ISBN : 978-2-35249-015-9
Prix de vente public TTC : 42 €

ETUDE CRITIQUE SUR LE CHRISTIANISME 

Textes : Eugène Le Roy

 
Le romancier Eugène Le Roy est né en 1836 à l’ombre du château d’Hautefort (Dordogne). Il a vécu durant presque toute sa vie en Périgord, où il fut percepteur.

Fervent républicain, libre-penseur intransigeant et véritable chantre de l’anticléricalisme, c’est en toute logique qu’il a rejoint, en 1878, la Franc-Maçonnerie. Défenseur, dans ses ouvrages, des plus humbles et rêvant d’une société laïque idéalisée, il a publié de nombreux romans, dont « Le Moulin du Frau », « L’Ennemi de la mort » et surtout le célèbre « Jacquou le Croquant ».

La retraite venue, il s’est retiré à Montignac (Dordogne), où il est mort en mai 1907. Durant les quinze dernières années de sa vie il a rédigé ces « Etudes critiques sur le Christianisme », enfin éditées, puisque, jusqu’à ce jour, ce manuscrit de 1086 pages, véritable testament philosophique et politique de l’écrivain, était resté inédit. Cet important travail éclaire d’un jour nouveau la genèse des idées de cet auteur, qui sont presque toujours comme l’épiphénomène de sa propre sensibilité.

Ce texte, publié à l’occasion du centième anniversaire de sa mort, est précédé des contributions de Guy Penaud, de Richard Bordes et du docteur Jean Page, qui éclairent dans quelles circonstances personnelles, politiques ou maçonniques cette œuvre a été pensée et écrite.

 
Format : 17x24 cm

Nombre de pages : 640

Reliure : relié toile + jaquette

 
Parution : 2007

ISBN : 978-2-35249-015-9

Prix de vente public TTC : 42 euros

 

PAIEMENT

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ACHETER, port gratuit

  • Paiement par carte Paypal cliquer sur le bouton "Ajouter au panier"
  • Paiement par chèque ou virement bancaire, cliquer ici pour remplir le formulaire, vous recevrez votre commande dès la réception de votre paiement.

Revenir